Nous sommes le   
samedi 26 juillet   
2014   

On me l'avait bien assez répété : As-tu un site Internet? Tu devrais avoir un site Internet. Pourquoi n'as-tu pas un site Internet?
Bien, le voici ce site Internet. Vous pouvez maintenant y voir mes œuvres et prendre contact avec moi si vous le souhaitez.
Mon introduction, ce poème de Prévert, j'y songeais depuis quarante ans, depuis l'époque où, à l'École des Beaux Arts, on me disait que le style réaliste était une chose dépassée, que ça ne se faisait plus, que c'était de l'académisme etc. On ajoutait que, depuis le Refus global, ce qui prévalait était la liberté dans l'art. Pour eux, ça signifiait : « obligation de faire de l'abstrait ». Belle liberté!
Ça m'a pris bien des années de travail acharné pour pouvoir enfin dire que ma liberté vaut bien celle des autres. Ma liberté, c'est d'explorer le moindre petit détail de la réalité, la plus délicate nuance de couleur, le plus subtil éclat de lumière.
Ma liberté c'est tout ce qui compose la réalité.
Je vous invite donc à pénétrer dans mon monde, qui est celui du réel avec tout ce qu'il comporte de symboles, d'illusion, de rêves et de poésie.
Renoir disait : « Il y a bien assez de choses embêtantes dans le monde sans que nous nous acharnions à en produire d'autres ». Je partage son point de vue.

mateurs d'Art, bienvenue! Je vous propose de découvrir ici un panel non exhaustif de mes tableaux, qui vous permettra cependant d'avoir une vue d'ensemble de ce dont je suis capable. Je vous souhaite une bonne visite et vous invite à me laisser vos commentaires ou à visiter la galerie. À bientôt
Françoise

Ma galerie virtuelle
 Natures mortes
 Trompe-l'œil

 Sur une assiette bien ronde en porcelaine bien réelle
 une pomme pose
 Face à face avec elle
 un peintre de la réalité
 essaie vainement de peindre
 la pomme telle qu'elle est